Diocèse de Rouyn-Noranda

Extrait du site Web

La parole est à Monseigneur

Pour une Église de proximité

12 juin 2012

Dans le cadre de la vision d’avenir élaborée dans nos récents Forums en Église, notre communauté diocésaine s’engage à devenir toujours plus une Église de proximité. Avec la dimension de l’accueil inconditionnel, la réalité de la proximité restera toujours un nécessaire objectif à atteindre. Le sens de l’accueil évangélique et la proximité entre nous contribuent ensemble à façonner le « modèle d’Église » que nous voulons mettre en lumière. Notre Église diocésaine veut vivre le plus pleinement possible cette proximité avec les sœurs et les frères en humanité. Cette visée est à la fois belle et essentielle.

Dans l’évangile, la proximité est souvent synonyme de convivialité, de connivence et de fraternité. Elle caractérise la compagne ou le compagnon (mot de même racine : du latin cum panis - Litt. « autour du pain »). Ces réalités évoquent le partage, le rapprochement dans l’amour et le respect de l’autre. Dans un même esprit, notre vision d’avenir nous presse de favoriser la proximité entre les personnes d’une même communauté chrétienne ainsi qu’entre les gens des villes, des villages et des quartiers, de développer des partenariats, de nous préoccuper toujours de communion fraternelle avec tous et toutes, surtout avec les personnes en plus grande situation de pauvreté. Vatican II a justement insisté sur cette spiritualité de communion.

Nous connaissons les bienfaits de toute belle proximité. Elle se construit sur l’amour-agapè (amour-charité et don de soi) voulue par Jésus, sur la gratuité de la rencontre et sur la fraternité toujours féconde. Mais cette perspective nécessite une conversion profonde : éviter tout rejet et toute attitude hautaine ou méprisante qui contribuent à élever des murs plutôt qu’à créer des ponts. « À présent, écrit saint Paul, dans le Christ Jésus, vous qui jadis étiez loin, vous êtes devenus proches, grâce au sang du Christ (...) en un seul Corps, par la Croix. (...) Vous êtes de la maison de Dieu » (Ép 2, 13 ; 15 ; 19). C’est donc dans un cœur converti, ce « cœur de pierre » devenu « cœur de chair », que nous transformons le monde par l’annonce du message de l’évangile.

Une Église de proximité est déjà là, mais elle sera toujours à reconstruire, à poursuivre et à développer. Le « voyez comme ils s’aiment » restera l’interpellation suprême. Approchons-nous donc les uns des autres.

Une chronique de Mgr Dorylas Moreau publiée dans L’Église de Rouyn-Noranda, vol. 12, no 10, juin 2012.

Haut de la page

Flux RSS 2.0 | Nos coordonnées | Plan du site | Crédits | Espace privé | License Creative Commons